Le yoghourt maison sans peine, pour votre intérieur … et votre extérieur !

20 décembre 2018

Le yoghourt maison est riche en vitamine B 12, qui est essentielle pour le système nerveux. Il est un nettoyant naturel de l’estomac et des intestins. Il neutralise le milieu acide et enrichit la flore intestinale. Lorsque la flore intestinale est appauvrie, comme c’est souvent le cas après une prise d’antibiotiques, une consommation régulière de yoghourt maison peut aider à la restaurer de nouveau. Le yoghourt maison est aussi un excellent shampooing et un nettoyant profond pour le corps.

Yoghourt maison


Pourquoi le yoghourt maison et pas celui acheté en magasin ?

Les agents actifs du yoghourt dont nous tirons le plus de bénéfice sont les bactéries de type « Acidophilus lactobacillus ». Ce sont des bactéries « amies » qui aident à la digestion et, en réalité, détruisent les diverses bactéries « ennemies ». Bien que certains yoghourts commerciaux soient mieux que d’autres, la plupart ne permettent pas aux bactéries du yoghourt de se multiplier dans la même proportion que dans celui que vous faites à la maison. Plus vous laissez votre yoghourt reposer à température ambiante avant de le réfrigérer, plus les bactéries se renforcent. Un yoghourt à « boire » très riche en acidophilus est très thérapeutique dans certaines conditions. La plupart des yoghourts commerciaux, même ceux produits sans gomme, gélatine, ou stabilisants, sont supplémentés en poudre de lait pour épaissir le yoghourt. Cela rend ces yoghourts plus difficiles à digérer.


Comment fabrique-t-on du yoghourt maison ?

Versez un litre de lait dans une casserole et faites-le chauffer doucement pour ne pas qu’il brûle. Juste avant l’ébullition, retirez-le du feu et laissez-le tiédir à une température d’environ 48° Celsius. Pendant qu’il se refroidit, remuez-le de temps en temps. Ensuite, pour amorcer la réaction, ajoutez 2 à 3 cuillérées à soupe de yoghourt du commerce pour la première fois, ou de yoghourt maison. Remuez doucement et en profondeur ce mélange.

Vous pouvez laisser le lait dans la casserole et le couvrir, ou bien le verser dans un bocal stérilisé avec un couvercle. Enveloppez le tout soigneusement dans un torchon pour conserver la chaleur et gardez-le au chaud dans un endroit sombre pendant 6 à 7 heures. Un four à gaz avec seulement la veilleuse allumée peut aussi faire l’affaire. Laissez reposer tranquillement. Si la température est trop chaude ou trop froide, le yaourt ne se formera pas. Après 6 à 7 heures, vous pouvez le mettre au réfrigérateur. Si voulez obtenir une culture plus active, gardez-le à la température de la pièce pendant une durée pouvant aller de 3 heures à 3 jours.


Categories: Recette, Santé.

Tags:

Le SAT NAM INFOS de l’automne 2017 est paru …

4 octobre 2017

pandit-fire-puja-india-marriage

SAT NAM INFOS est la lettre d’information que la FFKY (Fédération Française de Kundalini Yoga) publie tous les trimestres.

Le numéro de l’automne 2017 est paru et vous y trouverez des articles intéressants sur les sujets suivants :

  • LA BIOGRAPHIE DE SANT HAZARA SINGH, LE PREMIER PROFESSEUR DE YOGI BHAJAN
  • SÉRIE POUR LA RESPIRATION
  • LA RESPIRATION DU FEU
  • LE KUNDALINI YOGA AU MAROC
  • MANTRA ET DÉVOTION, UNE EXPÉRIENCE DANS L’HIMALAYA
  • A PROPOS DES BANDHAS (1/3)
  • COMMUNICATION CÉLESTE SUR LE MANGALA CHARAN MANTRA « AD GOURÉ NAMÈH »
  • SHABAD JAP MAN SAT NĀM

Vous pouvez y accéder (ainsi qu’aux derniers numéros du SAT NAM INFOS parus depuis) en cliquant ici.

Profitez-en également pour visiter le site internet de la FFKY où vous trouverez de nombreuses informations utiles sur le Kundalini Yoga et sa pratique en France.

Alors, bonne lecture …

Sat Nam

Dominique

Categories: Bandhas, Pratiques, Recette, Respiration, Sat Nam Infos, Série d'exercices, Yogi Bhajan.

Tags: ,

Le SAT NAM INFOS de l’été 2016 est paru …

17 septembre 2016

vague-12x8


SAT NAM INFOS est la lettre d’information que la FFKY (Fédération Française de Kundalini Yoga) publie tous les trimestres.

Le numéro de l’été 2016 est paru et vous y trouverez des articles intéressants sur les sujets suivants :

Vous pouvez y accéder (ainsi qu’aux derniers numéros du SAT NAM INFOS parus depuis) en cliquant ici.

Profitez-en également pour visiter le site internet de la FFKY où vous trouverez de nombreuses informations utiles sur le Kundalini Yoga et sa pratique en France.

Alors, bonne lecture …

Sat Nam

Dominique

Categories: Musiques spirituelles, Pratiques, Recette, Sat Nam Infos, Série d'exercices.

Tags: , , , , , , ,

La recette du kitcheri …

29 janvier 2015

Le kitcheri est un plat à base de protéines végétales (riz + haricots mungo), parfaitement équilibré, facile à digérer à n’importe quel moment de l’année, mais particulièrement en hiver.

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 4 tasses et demi (1,25 l) d’eau
  • 1/2 tasse (250 ml) de haricots mungo
  • 1/2 tasse (250 ml) de riz basmati
  • 1/4 de tasse (125 ml) de gingembre finement haché
  • 1 oignon coupé en morceaux
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 3 tasses d’un assortiment de légumes de votre choix coupés en morceaux (carottes, cèleri, courgettes, brocolis, …)
  • 2 cuillères à soupe (40 ml) de beurre clarifié (appelé aussi « ghi ») ou d’huile végétale
  • 3/4 de cuillère à café de curcuma
  • 1/4 de cuillère à café de piment rouge moulu
  • 1/4 de cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1/2 cuillère à café de coriandre moulu
  • 1/2 cuillère à café de « garam masala » moulu. Ce mélange d’épices peut s’acheter tout prêt dans un magasin bio.
  • 1/2 cuillère à café de cumin moulu
  • 1/4 cuillère à café de graines de cardamome
  • 1 feuille de laurier

Préparation :

  • Faites tremper les haricots au préalable, si nécessaire.
  • Rincez les haricots mungo et le riz.
  • Faites bouillir l’eau.
  • Ajoutez les haricots mungo dans l’eau bouillante et laissez-les cuire à feu moyen jusqu’à ce que les haricots commencent à s’ouvrir.
  • Ajoutez le riz et faites cuire 15 autres minutes. Remuez de temps en temps.
  • Ajoutez maintenant les légumes (On peut aussi ajouter les légumes en même temps que le riz.)
  • Tout en cuisant, le mélange commence à épaissir.
  • À part, dans une poêle à frire, faites chauffer le beurre clarifié (ghi) ou l’huile végétale.
  • Ajoutez le gingembre, les oignons et l’ail et faites-les cuire à feu moyen jusqu’au ramollissement.
  • Ajoutez les épices et faites cuire encore 5 minutes en remuant constamment.
  • Ajoutez cette préparation au mélange riz + haricots + légumes.
  • Remuez et ajoutez un peu d’eau si nécessaire.
  • Le temps total de cuisson est d’environ 1 h 30.
  • La consistance finale devrait ressembler à un potage épais, les ingrédients devant être à peine reconnaissables.
  • Ajoutez du sel ou de la sauce de soja selon votre goût.
  • Servez seul ou avec du yaourt.

Ce plat est pré-digéré. Il est excellent pour les malades, les personnes âgées ainsi que pour les jeunes enfants (dans ce cas, préparez le moins épicé).

Bon appétit et Sat Nâm

Vous pouvez télécharger et imprimer cette recette en cliquant ici.

Categories: Recette, Santé.

Tags: ,

Le riz de la trinité, pour nettoyer le sang …

10 janvier 2013

Ingrédients :

  • Une cuillère à café de curcuma,
  • 2 oignons coupés en petits morceaux,
  • 2 gousses d’ail pelées et coupées en petits morceaux,
  • Un morceau de gingembre de 2,5 cm pelé et râpé,
  • Une tasse de riz basmati,
  • ½ – ¾  de tasse (250 ml) de ghee (beurre clarifié) ou d’huile végétale bio,
  • 1 tomate pelée et coupée en morceaux,
  • 4 ou 5 tasses  de légume divers coupés en morceaux.

Préparation (pour 4 assiettes) :

  • Rincez abondamment le riz.
  • Faites revenir le curcuma dans le ghee ou l’huile végétale pour les colorer.
  • Ajoutez ensuite le gingembre râpé, les oignons et l’ail.
  • Remuez doucement jusqu’à ce que les oignons tombent en morceaux.
  • Ajoutez  la tomate, les légumes et le riz avec 4 tasses d’eau.
  • Couvrez et laissez cuire à feu doux en surveillant et en ajoutant de l’eau si nécessaire jusqu’à ce que les légumes et le riz soient tendres.
  • Servez chaud.

Les racines de la trinité :

Un jour qu’on le questionnait sur les secrets de la force vitale, Yogi Bhajan répondit : « Les trois racines de la trinité : ailoignon et gingembre vous maintiendront à travers le temps et les âges. »
Ces racines fascinantes, mystérieuses et savoureuses sont essentielles pour un régime sain, et pour le nettoyage, le soutien et la production d’énergie dans le corps. On connaît depuis des lustres les grandes vertus de ces racines.
Même aujourd’hui, ces aliments font l’objet de vastes recherches. Pour toute personne intéressée par une vie saine, puissante, ces racines sont indispensables dans le régime.

L’ail :

Il a été consigné depuis longtemps que l’ail est une plante sacrée et puissante. Les Égyptiens avaient l’habitude de jurer par cela quand ils prononçaient un vœu solennel. Les médecins romains prétendaient qu’elle pouvait guérir 61 maux. La science moderne révèle ses merveilleuses propriétés de guérison.
Depuis le tournant du siècle, l’ail et les extraits d’ail sont utilisés contre les désordres gastro-intestinaux, la septicémie, le typhus, le choléra, les infections bactériennes et même le cancer. Des enquêtes des scientifiques russes ont rendu l’huile d’ail si populaire dans leur pays qu’elle est répertoriée comme « la pénicilline russe ».
L’ail augmente et stimule la production de sperme, essentiel pour la puissance sexuelle et des nerfs sains.

L’oignon :

Les Égyptiens considéraient l’oignon comme un symbole de l’univers. Le mot oignon est tiré du mot latin « unus » – signifiant « un ».
Pendant des siècles, les oignons et le jus d’oignon étaient recommandés pour guérir le mal d’oreilles, les coups de froid, la fièvre, la laryngite, les verrues et le cancer. On dit que les oignons stimulent la production de sang, le purifient et aident à garder une glycémie équilibrée.

Le gingembre :

Il est utilisé depuis bien avant les Romains. On disait qu’il guérissait les chagrins d’amour et qu’il prolongeait la vie. Le Roi Henry VIII le recommandait comme une prévention contre la peste.
Comme médecine aussi bien que comme épice, il est aujourd’hui largement utilisé comme stimulant digestif. Le gingembre est particulièrement utile aux femmes, fournissant l’énergie et soulageant les tensions associées aux crampes menstruelles.
La racine de gingembre nourrit les nerfs du corps et leur permet de transporter plus d’énergie. Il garde les liquides rachidiens de la colonne et du cerveau en bonne santé.

Bon appétit …

Categories: Recette, Santé.

Tags: ,

Mentions légales