Face à la dépression, la méditation est le médicament pour l’âme !

6 mai 2017

Faire face à la dépression (réduit)La dépression est un appel de l’âme pour nous apprendre comment faire face à l’émotion de la tristesse. Au cœur même de la tristesse, il y a le message que nous sommes déconnectés de notre propre âme. Nous avons fermé notre cœur à nous-même. Pour faire face à la tristesse, nous devons aller à l’intérieur de nous-même. La tristesse est une émotion très personnelle. Nous pensons que ce sont des événements extérieurs à nous-même qui nous rendent triste. Mais, en réalité, personne ne peut nous rendre triste, en dehors de nous-même

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur Pour faire face à la dépression.


Méditation pour sortir de la dépressionMéditation pour faire face à la dépression

Yogi Bhajan a enseigné en 1979 cette méditation pour vous recharger totalement et pour être un antidote à la dépression. Elle construit un nouveau système biochimique, vous donne la capacité et l’envergure pour faire face à la vie, et elle établit une relation directe avec le corps pranique.

Instructions :
Asseyez-vous en tailleur avec la colonne vertébrale bien droite et les bras tendus devant vous, parallèles au sol. Fermez la main droite en forme de poing, entourez-la avec les doigts de la main gauche (Voir schéma ci-dessus). Les bases des 2 paumes sont en contact. Les pouces sont accolés et dressés à la verticale. Le regard est tourné vers les 2 pouces.

Inspirez en 5 secondes, et, sans retenir votre souffle, expirez en 5 secondes, puis restez poumons vides pendant 15 secondes.

Poursuivez ce cycle en commençant par 3 minutes et progressez lentement jusqu’à 11 minutes.  Vous pouvez aussi retenir votre souffle jusqu’à 1 minute.


Categories: Dépression, Méditation, Pratiques, Santé.

Tags:

Une expérience inoubliable : participer au Festival européen de Kundalini Yoga …

3 mars 2017

Festival européen de Kundalini YogaLe Festival Européen de Kundalini Yoga organisé par 3HO Europe chaque année en France depuis 1977, va se dérouler cette année du 29 juillet au 6 août 2017, au Domaine de Fondjouan (en Sologne, non loin de Blois) offrant à ses participant(e)s une expérience spirituelle et humaine d’une indescriptible intensité !

Plus de 2.500 personnes venant de toute l’Europe (quelques unes venant d’Afrique, d’Asie et d’Amérique) se rassemblent dans un environnement naturel pour pratiquer, pendant 8 jours, le Kundalini Yoga et d’autres activités liées aux enseignements de Yogi Bhajan, y compris 3 jours de Tantra Blanc. Toutes suivent un régime alimentaire spécifique, participent à des ateliers inspirants dirigés par des enseignants internationaux, chantent, dansent et pratiquent d’autres activités divertissantes.

Camper en plein air avec sa famille et des amis, tout en pratiquant le yoga pour élever sa conscience, est une expérience qui peut transformer votre vie.

Les nouveaux venus et les débutants en yoga sont les bienvenus et bénéficient d’une attention particulière.

Durant cinq années (à compter de 2013), le Festival de Yoga prend pour thématique un des cinq soutras de l’Ére du Verseau tels que transmis par Yogi Bhajan, Maître de Kundalini yoga et de Tantra blanc. Le thème de 2017 est : « Faites vibrer le Cosmos, le Cosmos dégagera le chemin« .

Vous trouverez toutes les informations sur l’édition 2017 dans les pages en français du site de 3HO Europe.

 

Categories: Méditation, Pratiques, Yogi Bhajan.

Tags:

En savoir plus sur « Gyan Moudrâ » …

17 janvier 2017

Nota : Cet article est tiré du SAT NAM INFOS n° 2012 – 01 / Mars-Avril 2012 / Page 12


Qu’est-ce que « Gyan moudrâ » ?

Un moudra est une posture de la main qui a un effet sur le cerveau grâce aux méridiens qui relient les extrémités des doigts avec certaines parties du cerveau.

« Gyan moudrâ » est un moudrâ puissant pratiqué depuis des milliers d’années par les yogis pour apporter la paix, le calme, Gyan Moudraet le progrès spirituel. « Gyan » signifie « connaissance » et « moudrâ » signifie « posture de la main » ou « sceau énergétique ». Il est relié aux qualités de la planète Jupiter. Des grands maîtres spirituels tels que Gourou Nanak, le Christ et Bouddha sont régulièrement représentés avec cette posture de la main. En plus de ses nombreuses qualités spirituelles, « Gyan moudrâ » présente des avantages nombreux et variés en matière de santé. Ce sont les raisons pour lesquelles ce moudrâ est l’un des moudrâs les plus pratiqués.

Comment prendre la posture de « Gyan moudrâ » ?

Pincez les extrémités du pouce et de l’index. Les autres doigts sont droits, joints mais détendus. La pression entre le pouce et l’index est légère. La forme active de ce moudrâ , utilisée dans certains pranayamas ou exercices puissants, consiste à plier l’index sous le pouce de sorte que l’ongle de celui-ci presse la partie charnue du pouce.

Pourquoi pratiquer « Gyan moudrâ » ?

« Gyan moudrâ » a beaucoup d’effets. Stimulant le chakra racine, il soulage les tensions et la dépression. Il active les qualités attribuées à la planète Jupiter : l’expansion et la connaissance. Il est très apaisant et apporte à celui qui le pratique, calme et réceptivité dans la méditation.

Connu aussi sous le nom de Vaayu-Vardhak dans l’Âyurveda traditionnel, ce moudrâ renforce l’élément « air » (ou Vaayou), stimulant ainsi le cerveau et l’autonomisation du mental, du système nerveux et de la glande pituitaire. Parmi ses nombreux avantages, on trouvera la stimulation du système endocrinien et, à travers l’élément « air », l’assèchement des articulations et des cartilages qui, autrement, pourraient être remplis de liquide, provoquant douleur et raideur des articulations.

La symbolique de « Gyan moudrâ » ?

Dans le Kundalini Yoga tel qu’il l’a enseigné, Yogi Bhajan a indiqué que l’index, le doigt de Jupiter, se rapporte à l’élément « Éther » (Akaash), alors que dans de nombreuses formes de l’Âyurveda, ce doigt est censé se rapporter à l’élément « Air ». La science des moudrâs est quelque peu fluide, car il y a beaucoup de traditions. Si « Gyan moudrâ » est vu comme se rapportant à l’élément « Éther » au lieu de l’élément  « Air », ses bénéfices s’étendent alors au sens de l’ouïe. Quel que soit l’élément que ce doigt représente, le résultat final en termes d’expansion, de calme, d’élévation et de réceptivité à la connaissance reste le même.

La pratique de « Gyan moudrâ » ?

Dans le Kundalini Yoga, « Gyan moudrâ«  est le plus souvent pratiqué avec les mains posées sur les genoux et les coudes effacés, bien que Yogi Bhajan l’ait enseigné avec de nombreuses variantes. Si les paumes sont tournées vers le bas, on est à la terre et on s’y enracine. Si les paumes sont tournées vers le haut, vous vous connectez à la connaissance céleste. Dans cette position, l’une des plus communes dans le yoga et la méditation, le pratiquant se détache des affaires du monde.

Les variantes de « Gyan moudrâ » ?

Une des variantes de ce moudrâ inclut « Abhay Gyan moudrâ« , qui consiste à tenir les deux mains en « Gyan moudrâ » et à lever les bras vers le haut, les paumes tournées vers l’avant (comme si vous prêtiez serment). Dans cette posture particulière, le moudrâ inspire le courage. Une autre variante, connue sous le nom « Dhyân Gyan moudrâ », consiste à poser les mains en « Gyan moudrâ » l’une sur l’autre dans le giron (sur le haut des cuisses, en dessous du nombril) avec les paumes face à face. Il existe encore de nombreuses variantes de ce moudrâ, et vous les verrez apparaître par ci, par là, dans les méditations et les kriyas du Kundalini Yoga.

Traditionnellement en Inde, les moudrâs sont pratiquées comme des méditations distinctes. Si vous choisissez de pratiquer « Gyan moudrâ » séparément d’une méditation du Kundalini Yoga, il est suggéré de tenir le moudrâ pendant au moins 30 à 45 minutes (tôt le matin, c’est l’idéal) pour en tirer tous les bénéfices en matière de santé. Vous pouvez également ajouter « Gyan moudrâ » lorsque vous chantez un mantra dans la tradition du Kundalini Yoga. Ce moudrâ vous servira de « moudrâ par défaut » lorsque vous ne savez pas quoi faire de vos mains quand vous chantez ou que vous méditez.

 

Categories: Méditation, Moudra, Pratiques.

Tags:

Méditation pour décembre 2016

13 décembre 2016

 


Méditation pour la prospérité


 

  • image-prosperite-01Posture : Assis jambes croisées, avec un léger jalandhar bhand.
  • Position des yeux : Les yeux sont fermés, tournés vers le haut, sur le point entre les sourcils. Une autre position consiste à garder les yeux ouverts dirigés vers le bout du nez.
  • Mantra :

HAR HARAY HARI

WAHÉ GOUROU

Ce mantra utilise les trois qualités de HAR – semence, énergie de la vie, achèvement – qui conduisent vers l’extase Infinie de Dieu.

  • Moudra : Les coudes sont contre le corps, les avant-bras parallèles au sol. Les doigts pointent vers l’avant, les paumes sont tournées vers le haut, les poignets effacés. L’extrémité des pouces et des index est en contact. Chantez le mantra sur un rythme constant.
  • Durée : Continuez pendant 11 minutes à 31 minutes.

COMMENTAIRES

Cette méditation procure conseil et recommandation face à tout obstacle. L’avenir est dégagé, dépourvu d’anxiété. Chaque action crée un impact et une onde de choc. Cette méditation permet d’utiliser le Mental neutre pour savoir intuitivement quel sera l’impact, attendu et inattendu, de ce que vous pensez en ce moment même, ou de ce que vous avez pensé dans le passé.

Si cette fonction n’est pas équilibrée, les gens s’éloigneront de vous socialement, parce qu’ils auront peur, subconsciemment, de votre perception, votre comportement abrupt et votre vérité. Lorsque cette fonction est équilibrée, vous acquérez la sagesse et l’intuition vous permettant de faire confiance à tout ce que se présente à vous. Vous ne vous laissez pas influencer par l’abondance et vous ne vous égarez pas du chemin.


 

Categories: Méditation, Pratiques, Prospérité.

Méditation pour novembre 2016

12 novembre 2016

Méditation pour ouvrir le cœur

  • image-1Posture : Assis jambes croisées, avec un léger jalandhar bhand.

  • Position des yeux : Les yeux fermés, regardez vers le haut en vous concentrant sur le point entre les sourcils.
  • Mantra :

SAT  KARTAAR

  • Sur SAT, pressez les mains l’une contre l’autre en posture de prière, au centre de la poitrine.
  • Sur KAR, tendez les mains latéralement depuis les épaules, à mi-chemin de la position finale. Les doigts sont pointés
    vers le haut.
  • Sur TAAR, les bras sont entièrement tendus sur les côtés et parallèles au sol, les doigts pointés vers le haut.

La transition entre les mouvements est fluide.

  • image-2Durée : Pas de durée spécifiée.

  • Commentaires : Si vous avez l’impression que votre cœur est fermé, qu’il n’y a pas d’amour qui en découle, et que vous  souhaitez ouvrir votre cœur, pratiquez cette méditation.

Sat Kartar est un mantra que Gourou Nanak, le fondateur de la voie spirituelle sikhe (d’où proviennent bon nombre des mantras du Kundalini Yoga) prononçait quand les choses devaient arriver, bonnes ou mauvaises. Sa réponse était : Sat Kartar et, en effet, il disait que Dieu ou l’Unique était à l’origine de cette action, de cette situation.

image-3Le son Sat, dans ce mantra, identifie l’authentique son de l’âme et signifie : « L’Essence de la Vérité, ou de l’Etre ».

Kartar signifie l’Auteur et quand ces deux mots sont associés, c’est pour désigner Celui qui est l’Auteur, celui qui crée la manifestation, celui qui fait avancer la Vérité. Lorsque ces sons premiers sont répétés, réaffirmés au cours du temps, dans le cadre d’une pratique spirituelle, nous ouvrons, nous déployons et nous dirigeons le flux d’énergie de notre cœur.

Le deuxième aspect de ce mantra pour l’ouverture du cœur est qu’il est une clé pour vivre dans un état de Foi ; nous appelons nos âmes à avancer, à expérimenter, à agir dans nos vies avec la croyance et la compréhension que Dieu, l’Unique, est à l’œuvre dans toute situation.

Pour expérimenter dans nos vies la confiance et la foi dans l’amour, nous avons quelquefois besoin, en premier lieu, de faire ce travail d’ouverture et de confiance dans le Flux Divin à l’origine de tout. Quand nous nous ouvrons à ce Flux, alors nous installons et nous créons, en réponse à l’Univers, un flux dirigé vers nous pour recevoir tout ce qu’Il attend de nous donner.

Categories: Méditation, Pratiques.

Atelier « Kundalini Yoga et Gong » du 19 novembre 2016

10 novembre 2016

atelier-ky-et-gong-19-novembre-2016

Categories: Atelier, Méditation, Pratiques, Relaxation, Série d'exercices, Yogi Bhajan.

Méditation pour Octobre 2016

2 octobre 2016

Méditation pour les chakras de la colonne vertébrale


image-1Posture :
Assis jambes croisées, la colonne bien droite, avec un léger jalandhar bhand (fermeture du cou).

Position des yeux :
Fermez les yeux, ou regardez droit devant vous, les yeux ouverts au 1/10ème.

Moudra :
Posez les 2 mains sur les genoux, en gyan moudra (les extrémités de l’index et du pouce sont en contact).

Mantra :

Gourou, Gourou, Wahé, Gourou, Gourou, Ram Das, Gourou
Sage, sage est celui qui se met au service de l’Infini.


Méditation :

Énoncez mentalement la demande que vous adressez à Gourou Ram Das et pour laquelle vous allez pratiquer cette méditation. Restez concentré sur cette demande pendant quelques minutes.

Puis, inspirez profondément et commencez à prononcer le mantra très lentement sur une seule expiration. Sur chacun des 7 mots composant ce mantra, vous allez activer l’un des 7 chakras en partant du chakra de la racine jusqu’au chakra de la couronne.
Pour activer un chakra, exercez une pression légère dans la zone de ce chakra et maintenez-la jusqu’à la fin du mantra, selon les modalités suivantes :

1. Gourou : Serrez légèrement le sphincter de l’anus.
2. Gourou : Serrez légèrement le sphincter de la vessie.
3. Wahé : Rentrez légèrement le nombril.
4. Gourou : Soulevez légèrement la cage thoracique.
5. Gourou : Rentrez légèrement le menton.
6. Ram Das : Concentrez-vous légèrement au 3ème oeil.
7. Gourou : Relâchez toutes les pressions et inspirez doucement.

Durée :
Continuez pendant 11 à 31 minutes. Pour obtenir un effet durable, pratiquez cette méditation tous les jours pendant 40 jours.

Pour terminer :
Inspirez, expirez, relâchez la posture et détendez-vous.


Commentaire :

Gourou Ram Das était le quatrième des 10 gourous sikhs, le Maître du Raja Yoga. Il était connu pour ses guérisons et ses bénédictions miraculeuses qu’il dispensait à tout le monde, quelles que soient l’origine ou les croyances spirituelles. Ce mantra a été donné à Yogi Bhajan par Gourou Ram Das lui-même dans son être subtil.

C’est un mantra d’humilité, de relaxation, d’autoguérison, et de soulagement émotionnel. Il invoque l’esprit de grâce et d’humilité du royaume de Gourou Ram Das, avec sa lumière qui nous guide spirituellement et sa grâce protectrice. Il nous relie à l’expérience de l’Infini s’incarnant dans le fini, et vient alors à notre secours au milieu des épreuves et des dangers.

Cette méditation a été enseignée par Gourou Rattana.


Vous pouvez la télécharger en cliquant ici.


Categories: Méditation, Pratiques.

Tags:

Méditation pour Septembre 2016

8 septembre 2016

Méditation pour s’aligner au cœur de l’action 

Commentaire : Cette méditation est tirée du livre « The Mind » (page 172) dans lequel Yogi Bhajan analyse le fonctionnement de notre mental. Il met en évidence de nombreuses facettes (= archétypes) du mental et, pour chacune d’elles, il propose une méditation pour l’équilibrer.

La facette du mental sur laquelle agit cette méditation s’intitule « Le producteur ». Sa caractéristique est que vous êtes plus attaché au fait de faire, de réaliser une action, qu’à cette action elle-même. Vous êtes inspiré par le plaisir d’avoir une action à réaliser et d’y arriver. Vous baignez dans la joie de l’action efficace et intelligente.
Si cette facette est trop forte, vous pouvez vous lancer dans l’action avant d’en vérifier les inconvénients. Si une action à faire se présente dans votre domaine, vous vous en occupez et vous sentez que vous devez faire quelque chose. Il vous est difficile de laisser les choses se faire sans vous, même si elles ne sont pas de votre ressort. « Je me sens digne, lorsque je fais quelque chose » est votre réponse habituelle dans ce cas.

image-01Si cette facette est trop faible, vous avez beaucoup d’idées, mais vous manquez de sens pratique dans la façon de les réaliser, ou vous ne vous sentez pas sûr de vous. Cette insécurité se manifeste par la question : « Vais-je y arriver ? ».

Lorsque cette facette est équilibrée, vous mettez les choses à faire dans un ordre qui conduit aux conséquences souhaitées. Vous organisez vos propres ressources et celles de vos partenaires de façon à livrer votre projet à temps, à atteindre votre objectif, ou à réaliser votre création. Vous êtes capable d’être très sérieux et très concentré. Vous voyez très rapidement ce qui est de votre responsabilité et ce qui ne l’est pas. Vous êtes loyal et efficace dans un rôle bien défini.

Description de la pratique :

Asseyez-vous dans une posture méditative avec la colonne vertébrale bien droite. Les bras sont sur les côtés avec les coudes pliés à angle droit et les paumes se faisant face à la hauteur du nombril.

Les yeux sont ouverts au 1/10ème et se concentrent sur le bout du nez.

Chantez le mantra suivant :

Har Har Har Har Gobindé                Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui soutient

Har Har Har Har Moukhandé        Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui libère

Har Har Har Har Oudhâré               Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui illumine

Har Har Har Har Apâré                     Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui est infini

Har Har Har Har Hariang                Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui crée

Har Har Har Har Kariang                Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui détruit

Har Har Har Har Nirnâmé               Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui est sans nom

Har Har Har Har Akâmé                   Dieu, Dieu, Dieu, Dieu qui est sans désir

Chaque fois que vous chantez le mantra « Har », rapprochez les 2 mains l’une de l’autre, puis revenez à la position de départ. Le déplacement des 2 mains est de l’ordre de 20 cm. Il est rapide, énergique et précis. Les mains ne bougent pas lorsque vous prononcez les derniers mots du mantra tels que « Gobindé, Moukhandé, Oudhâré, … ».

Continuez ce mouvement pendant 31 minutes.

Pour terminer, inspirez profondément et raidissez fortement les avant-bras, les mains et les doigts. Concentrez votre regard au 3ème œil. Expirez puissamment par la bouche ouverte.

Répétez 3 fois cette séquence finale et relaxez-vous.

Vous pouvez télécharger cette méditation en cliquant ici.

Categories: Méditation, Pratiques.

Tags:

Le SAT NAM INFOS du Printemps 2016 est paru …

8 juillet 2016


Sat Nam Infos Printemps 2016 bSAT NAM INFOS
est la lettre d’information que la FFKY (Fédération Française de Kundalini Yoga) publie tous les trimestres.

Le numéro du Printemps 2016 est paru et vous y trouverez des articles intéressants sur les sujets suivants :

  • Un entretien avec Navjeet Singh, le président de la FFKY.
  • Un enseignement sur la Divinité.
  • Les mystères du 3ème oeil.
  • Un diaporama musical sur le dernier Printemps du Yoga à Château Anand.
  • Une présentation du mantra « So Purkh ».
  • Une série pour ressentir la grandeur du Divin.
  • Une méditation pour ouvrir la serrure du centre du cœur.

Vous pouvez y accéder (ainsi qu’aux derniers numéros du SAT NAM INFOS parus depuis) en cliquant ici.

Profitez-en également pour visiter le site internet de la FFKY où vous trouverez de nombreuses informations utiles sur le Kundalini Yoga et sa pratique en France.

Alors, bonne lecture …

Sat Nam

Dominique

Categories: Atelier, Méditation, Pratiques, Sangat, Série d'exercices.

Tags: , , ,

Le dimanche 21 septembre 2014, nous avons médité pour la planète Terre …

23 septembre 2014

Le dimanche 21 septembre, a eu lieu une Marche mondiale des citoyens pour le climat (Cliquez ici pour avoir une idée de l’ampleur qu’a prise cette manifestation dans le monde entier). Elle avait pour but de montrer à nos dirigeants la plus grande mobilisation citoyenne de l’Histoire pour le climat, en prélude au sommet crucial des chefs d’état sur le climat qui se déroule à l’ONU le 23 septembre prochain.

Pour contribuer à ce mouvement, j’ai proposé, via Internet, à ceux qui voulaient s’impliquer dans ce vaste mouvement, de participer, ce jour-là, à une méditation collective pour la Terre-Mère, notre planète, partant de l’idée simple que le véritable changement commence d’abord dans le cœur de chacun d’entre nous et se manifeste ensuite à travers nos actes quotidiens.

Cette méditation s’est déroulée le dimanche 21 septembre 2014 de 10h à 13h,
à la MJC de NOVEL à Annecy.

Plus de 30 personnes, d’Annecy et des environs, se sont retrouvées afin d’échanger et de méditer sur ce thème. Chacun s’est présenté et s’est engagé à poser des actes précis dans l’année à venir pour contribuer à limiter le changement climatique.

Par exemple : avant d’acheter quelque chose, prendre une inspiration et réfléchir à l’impact climatique de notre achat, privilégier les produits locaux et produits en France, limiter sa consommation de produits d’origine animale, pour les déplacements – rouler moins vite, faire du covoiturage, utiliser le vélo, … -, pour sa consommation énergétique – éteindre la lumière lorsque l’on sort d’une pièce, lancer la machine à laver seulement lorsqu’elle est pleine, recycler le plus de produits possibles, …

La rencontre s’est terminée par une méditation collective en faveur de la planète et une relaxation au gong.

Après cette méditation, la plupart des participants ont signé une pétition pour demander aux pouvoirs publics locaux de s’engager à utiliser une énergie 100% propre et renouvelable pour faire fonctionner nos communautés.

Une autre rencontre de ce type sera organisée cet automne pour ceux qui souhaitent méditer à nouveau pour la planète. Si vous voulez en être informé, envoyez simplement un courriel à dominique.puvilland@wanadoo.fr en mentionnant « Méditons pour la planète » dans l’objet du message.

Dominique PUVILLAND
Professeur de Kundalini Yoga à la MJC de NOVEL
Tél. : 04 50 32 78 95

Ci-après l’article sur cette rencontre qui a été publié dans le Dauphiné Libéré du 23 septembre. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

.

« L’Univers vous demande si vous voulez vous mettre au service de la Terre, si vous voulez sauver la Terre, si vous voulez être le sage de la Terre. La Terre, qui vous soutient, qui est votre Mère, qui vous nourrit, pouvez-vous la servir à votre tour ? Car, celle qui vous sert, pouvez-vous la servir en retour ? » Yogi Bhajan, le 23 juillet 1996.

Categories: Méditation, Pratiques, Presse.

Tags: , ,

Méditation pour lever les obstacles

22 novembre 2011

Cette méditation va vous aider à lever les obstacles que vous rencontrez dans votre vie.

Avant la méditation, identifiez clairement votre obstacle en le décrivant mentalement en vous-même et placez-le dans la coupe formée par vos mains. A la fin de la méditation, inspirez à fond et, pendant que vous gardez votre respiration, imaginez que cet obstacle se dissout et n’expirez que quand vous aurez atteint ce résultat.

Le mantra utilisé dans cette méditation a la capacité de stopper votre mental, d’arrêter tout ce qui est négatif et de lever tous les obstacles. Ses effets positifs sont rapides et durent longtemps. Après l’avoir chanté, tout ce que vous direz sera amplifié et réalisé avec beaucoup de force, aussi soyez positif et ne dites rien de négatif pendant quelque temps.

Posture du corps : Assis jambes croisées, la colonne vertébrale droite, le menton légèrement rentré, les coudes pliés et collés au corps, les mains, au niveau du centre du coeur, forment une coupe.

Position des mains : Formez une coupe avec vos 2 mains en les collant l’une contre l’autre par leurs tranchants. La pression que vous exercez entre vos 2 mains et que vous allez maintenir pendant toute la méditation doit être suffisante pour qu’il n’y ait aucun espace entre vos 2 mains et que vous puissiez garder de l’eau dans cette coupe sans qu’elle s’écoule. Gardez les mains dans cette position à 10 cm du corps au niveau du centre du coeur.

Position des yeux : Les yeux sont fermés et le regard intérieur est tourné vers vos mains en forme de coupe pendant toute la durée de la méditation.

Mantra : La méditation consiste à réciter de façon continue et la plus rapide possible, tout en articulant soigneusement, le mantra :

« Ek Ong Kar Sat Gour Prasad, Sat Gour Prasad  Ek Ong Kar»
« Le Créateur et nous sommes Un, je le sais par la Grâce du Gourou Authentique ».

Continuez cette pratique pendant 11 à 31 minutes.

Pour terminer, inspirez à fond, gardez votre respiration, expirez, relâchez la posture et secouez les mains quelques instants.

Conseil : Commencez à réciter le mantra au rythme qui vous convient puis, accélérez le rythme progressivement en essayant de le prononcer le plus vite possible.

Categories: Méditation.

Tags:

Mentions légales